Carte du sentier de randonnée: Garafía/Juan Adalid-El Mudo-Piscinas-Juan Adalid     

Sentiers de randonnée pédestres de La Palma

Ressources de La Palma

 7,74 km 504 m 504 m 3  2h46mn (2,8km/h)  -  Chemins Circulaires  -Sans connection autobus       302.kml - 302.gpx

Télécharger la video

Fiche technique      

1->2 - ()  Très bon état
-> 
Distance 0,40 km   1 m   33m
Depuis le parking au bord de la route, avant d'arriver aux maison de Juan Adalid, descendre 100m par la piste. Tout droit la piste, seulement apte aux 4x4, descend vers la partie basse de la pointe, sur la gauche vers la chapelle de Juan Adalid et les grottes autrefois utilisées pour l'élevage des chèvres.
2->3 - ()  Mauvais état
Distance 3,13 km   183 m   369m
Suivre vers la chapelle et les grottes sur environ 100m et laisser, sur la droite, la piste qui se dirige vers le sommet du monticule où se trouve la chapelle de Juan Adalid. Continuer sur la gauche vers les grottes , passer devant et descendre vers le fond du barranco. Suivre le chemin qui remonte sur le plan de El Mudo. Arrivés sur celui-ci, touner sur la droite pour suivre la crête. Le sentier n'existe plus mais il est aisé de trouver les passages en restant sur la ligne de crête. Il est toujours plus aisé de suivre des zones rocheuses plus fermes. La descente se fait au milieu des cactus en direction d'une zone terreuse absente de cactus, puis chercher le bord du barranco, À droite, dans la partie basse du plat, pour retrouver le chemin qui permet de le traverser. Le chemin est bien marqué quoique pas entretenu mais les cardons sont extraordinaires ainsi que la crête et les euphorbes balsamiques. L'endroit est magique et unique. Remonter sur l'autre versant. Sur le plat, la piste de terre remonte vers le point de départ, sur la gauche elle longe la falaise du bord de mer.
Plus d'information
Le début se fait par la piste qui conduit à des grottes utilisées encore récemment comme étable pour un troupeau de chèvres. Ensuite le sentier est bien marqué jusqu'à El Mudo. La partie suivante se fait par la crête. Il n'y a pas vraiment de sentier mais en restant bien sur la crête les passages se voient clairement surtout avec de l'intuition. Retrouver en bas de la descente le sentier de la côte.
3->4 - ()  Très bon état
Distance 0,91 km   6 m   96m
Suivre le bord de la falaise qui domine le bord de mer. On aperçoit en bas de nombreuses piscines naturelles où les connaisseurs aiment aller se baigner dans leur eau chaude, si le vent est absent et la température clémente. Plusieurs passages permettent d'y accéder. Suivre le bord de la falaise et passer devant une croix qui signale un accident à un endroit où la descente est très peu recommendable. Continuer 300m plus loin à travers les cactus, par des sentiers de chèvres (faciles) jusqu'à la fin d'une piste. Ce point est reconnaissable par une structure piramidale en bois et un petit enclos autrefois 'grillagé'. Là il faut chercher le chemin qui permet d'accéder aux piscines. Il contourne une roche qui forme une pointe (seulement apte à ceux qui n'ont pas le vertige). Soyez prudents.
4->5 - ()  Mauvais état
Distance 3,06 km   315 m   6m
Remonter par la piste en prenant la direction d'une cabane située à la fin de la piste sur la partie gauche du plan. Derrière celle-ci le chemin, en mauvais état, rejoint la partie haute de Juan Adalid. Chercher les restes de murets qui marque l'ancien chemin ou chercher les zones rocheuses. Dans la partie supérieur le chemin est davantage visible, néanmoins il est possible de monter hors piste sans trop de problèmes. Arrivés sur le plan, passer à côté de la maison et rejoindre la route pour retrouver la parking.

Sentiers de randonnée pédestre alternatifs de la même zone:

    Commentaires (0)


    Recommandations pour la randonnée pédestre :

    • Chaussures de montagne indispensables.
    • Ne partez pas avec la pluie sur les sentiers, car il y a non seulement le risque de glissements de terrain mais aussi la formation de ravines.
    • En cas de chaleur excessive, la rando n'est pas recommandée. Pendant les mois d'été, cela peut être un supplice.
    • De l'eau en abondance et un capuchon protecteur ne devraient pas manquer.
    • Abstiens-toi si tu as peur des chèvres, des moutons, des lézards ou des guanches.
    • Ne laisse pas la moindre trace de ton séjour sur place.
    • Porter un pantalon long pour éviter de frotter contre la végétation est toujours pratique.
    • Un bâton canne ou deux, pour marcher, c'est une bonne aide.
    • N'oublie pas de fermer les barrières que tu ouvres. Les animaux peuvent s'échapper sur les routes.
    • Prends soin de la planète, il n'y en a qu'une et elle te le revaudra.
    • Bonne randonnée sur nos sentiers.

     

    Accueil | Liens | Contact